Sac-a-2, Travel and Run

  • b-facebook
  • Instagram Black Round

Gérer son arrivée au Sri Lanka,

26/03/2018

" Le plus grand échec est de ne pas avoir le courage 

d'OSER "

Abbé Pierre

 

 Lion Rock - Sigiriya

 

 

12 INFORMATIONS ESSENTIELLES AVANT DE VOYAGER AU SRI LANKA

 

Formalités d'entrée au Sri Lanka

Trois points sont à remplir afin de pouvoir voyager au Sri Lanka :

1- Être titulaire d'un passeport encore valable 6 mois une fois votre retour en France.

2- Avoir un visa touristique :

Pour tout séjour de 30 jours un visa payant (35 dollars US) est nécessaire → site internet : Electronic Travel Authorization System.

La demande de visa est facile et rapide à réaliser. Une fois la demande opérée vous recevrez une confirmation par mail et votre visa sera valable pour 30 jours pour tout séjour réalisé dans les 6 mois.

3- Avoir en votre possession un billet de sortie du Sri Lanka (nous a été demandé lors de notre enregistrement à Paris Charles de Gaulle).

 

Info : Pensez à booker votre première nuit au SL afin de vous éviter à chercher un logement et cela vous permettra également de renseigner une adresse sur votre demande de visa ainsi que sur les documents de l'immigration à compléter dans l'avion.

 

Santé

1- Être à jour dans les vaccins obligatoires (DTP) et les vaccins contre l'hépatite A, l'hépatite B et la fièvre typhoïde.

2- Faire attention à ce que l'on mange et toujours boire de l'eau en bouteille sont les précautions élémentaires.

3- Se protéger des moustiques : vêtements longs le soir et produits anti moustiques corps et vêtements → Insect Ecran Spécial Tropiques.

Nous avons voyagé dans de nombreux pays asiatiques et l'on peut vous avouer que les moustiques sri lankais sont féroces.

4- Avant tout départ, consulter votre médecin traitant ou un centre de vaccination des maladies tropicales afin de recevoir toutes les précautions: vaccin manquant et prescription ou non d'un traitement antipaludique.

 

A emporter dans sa trousse à pharmacie :

** Les indispensables :

Antidiarrhéique, antihistaminique, antiseptique et compresses, paracétamol (douleurs et fièvres), des pansements, un thermomètre, des petits ciseaux, une pince à épiler et une couverture de survie, de la crème solaire à renouveler plusieurs fois par jour.

 

** Astuce écologique :

Pour un tourisme plus éco-responsable vous pouvez opter pour une gourde ou bien garder toujours la même bouteille d'eau et demander aux différents établissement où vous dormez de vous les remplir.

 

** Pour les femmes :

Prévoir des tampons hygiéniques difficilement trouvable sur l'île ou pour rejoindre le point précédent une coupe menstruelle.

 

** A ne pas oublier :

Des boules quies → l'aboiement intempestif des chiens errants peut vite devenir le fardeau de vos nuits.

 

Monnaie

L'unité monétaire est la roupie Sri-lankaise (rp).

En février 2018, 1 euro = 190 rp.

Toutefois, les euros et les dollars sont également acceptés dans de nombreux lieux touristiques.

 

 

Quelques tarifs :

Les premiers pas dans un pays peuvent ne pas être aisés et notamment concernant le coût de la vie et le tarif des différents produits et services proposés. D'autant plus lorsque le marchandage est de rigueur et que nous sommes touristes.

 

Eau = 80 roupies

1 kg bananes = 100 roupies

Fried Rice Chicken = entre 250 et 350 roupies

Les plats sont copieux au SL (hormis dans les restaurants touristiques) n'hésitez pas à prendre un plat pour deux.

1 paquet de cigarettes Gold Leaf = 1 000 roupies

1 soda (petite bouteille) = 70 roupies

Bière en shop spécialisé = 280 roupies

Bière au restaurant = entre 400 et 500 roupies

 

Cigarettes et alcool

** Cigarettes :

Au Sri Lanka contrairement aux pays d'ASE, vous verrez quasiment aucun local en train de fumer une cigarette. Les principales raisons sont qu'il est mal vu de fumer et surtout que le prix d'un paquet est élevé (1 000 roupies). Une fois sur l'île, il ne vous sera pas aisé de trouver des cigarettes et d'autant plus si vous vous éloignez des zones touristiques. Le mieux est donc de passer par la case Duty Free avant votre arrivée au Sri Lanka.

 

** Alcool :

La consommation d'alcool est très réglementée au Sri Lanka. Comme en Nouvelle-Zélande, il existe des shops spécialisés pour l'achat d'alcool et ce même pour la bière. Très peu d'établissements (restaurants ou hôtels) vous en vendront.

 

Les arnaques

Soyez vigilants sur le rendu de la monnaie, certains caissiers peu scrupuleux n'hésitent pas à se glisser des billets sous le comptoir sans que vous ne voyez quoi que ce soit.

 

Ce fut le cas pour nous à la gare ferroviaire de Colombo Fort, le caissier a essayé de nous avoir sur 1 000 roupies. Quand Lohe le lui a gentiment fait remarquer, ce dernier lui a demandé à ce qu'il lui rende toute la monnaie rendue et par un tour de passe passe les 1 000 roupies manquants on rejoint la liasse.

 

Langues parlées

Les deux langues officielles du Sri Lanka sont le Cinghalais et le Tamoul. Toutefois, l'anglais est très répandu dans le pays et notamment dans les zones touristiques.

Dans tous les lieux publics et notamment dans les gares, les trois langues sont affichées.

 

Quelques mots en Cinghalais :

Bonjour / Au revoir = aayu-bowan

Oui = owu

Non = naha

S'il vous plaît = karuna kara

Merci = istuh-tee

Eau = vathura

 

Heure locale

Durant l'hiver en métropole, il faut compter un décalage horaire de plus de 4h30 (9h30 en France → 14h au SL).

 

Climat

La meilleure période pour voyager au Sri Lanka s'étend de novembre à mai.

Juillet et août sont des mois pluvieux et notamment dans toute la zone montagneuse.

 

 Negombo

 

Électricité

Un adaptateur électrique universel est nécessaire lors de votre voyage au SL afin de pouvoir recharger vos différents appareils électriques.

Vous aurez affaire à deux types de prises selon les établissements et parfois même les deux dans une même chambre. Les Sri Lankais ne font jamais rien comme les autres ;)

 

Conduite

Souvenir du colonialisme hollandais et britannique, la conduite se fait à gauche.

Pour conduire au SL, il faut faire preuve de vigilance tant des autres conducteurs en tout genre : 2 roues, tuk-tuk, voiture, camion et bus que des divers occupants de la route : chiens errants, vaches et nids-de-poule.

Les coups de klaxon intempestifs ne sont pas signe d'erreurs de conduite de votre part mais un code de conduite. En effet, avec un simple coup de klaxon, les chauff(ards)eurs vous annoncent qu'ils vont vous doubler.

Enfin, afin de conduire un véhicule motorisé, en plus de votre permis international, il faut être en possession d'un permis de conduire temporaire (Department of Motor Traffic) d'un mois renouvelable ou bien le AAC (Automobile Association of Ceylon) pour une durée d'un an. Pour ce dernier, comptez 3 000 rp et une ½ journée pour l'obtenir.

 

Transports intérieurs

Le Sri Lanka est pour nous le pays dans lequel on a eu le plus de facilité à nous déplacer tant ses réseaux routiers (bus) et ferroviaires sont étendus même dans les régions les plus reculées.

De plus, financièrement n'importe quel trajet ne vous coûtera que quelques roupies.

 

Exemple :

Rejoindre Hatton depuis Colombo en train pour 260 roupies (= moins d'1,50 euros)

 

** Train :

Les trajets en train sont un véritable voyage dans le temps. Ils circulent portes et fenêtres ouvertes avec plus de tickets vendus que de places disponibles.

3 classes sont disponibles – pas réellement de grandes différences entre la 2e et la 3e classe notamment sur les axes les plus empruntés. Vous aurez peu de chance d'avoir une place assise et clairement ce n'est pas bien grave car la meilleure place se trouve au niveau des portes pour apprécier les paysages qui vont défiler devant vos yeux.

 

** Bus :

Les bus ont les a côtoyé en Asie du Sud Est mais alors au Sri Lanka cela n'a rien à voir, il vaut mieux avoir le cœur bien accroché tant la conduite de certains (de tous) est plus que sportive.

 

 

** Chauffeurs privés :

Toutefois, si vous préférez le confort mais également gagner du temps entre les étapes vous pouvez vous déplacer avec un chauffeur.

 

Téléphone

** Les applications indispensables :

Trois applications mobiles nous ont été réellement utiles lors de notre voyage.

→ Maps.me

Après avoir télécharger la carte du pays visité, cette application vous géolocalise et vous y trouverez les sites touristiques à visiter, les restaurants et bars mais également des hôtels (vous serez renvoyés sur le site de Booking).

Cette application vous permet de vous déplacer seul en toute tranquillité.

 

→ Pick me

Il s'agit d'une application basée sur le même principe que «  Uber », en deux clics vous pouvez commander votre transfert d'un point A à un point B. Vous sélectionnez le type de véhicule (tuk tuk, voiture nano, minibus), votre lieu de départ et votre lieu d'arrivée, l'application vous indique la fourchette de prix que la course coûtrae ainsi que le chauffeur choisi (celui ayant accepté la course: plaque d'immatriculation + photo).

Clairement cette application était très pratique pour prendre un tuk tuk sans à avoir à négocier les prix.

La plateforme « Pick me » n'est pas disponible partout, nous nous en sommes servis à Colombo et à Negombo.

 

→ Booking

Il n'est plus utile de présenter cette application en 2018. Elle vous permet de trouver l'hébergement idéal selon vos critères et envies.

 

** Internet :

La wifi est disponible gratuitement dans la plupart des établissements (90%).

Cependant, si vous souhaitez avoir internet en continu vous pouvez acheter une carte mobile « Dialog » avec différents forfaits internet disponibles (numéro de téléphone sri lankais + data @).

 

 

Vous voilà maintenant en possession de toutes les informations essentielles afin de préparer votre voyage au Sri Lanka.

 

 Anuradhapura

 

Bon voyage !

Lohe & Elo 

Sac-a-2

Please reload